Choisir un bon jet-ski est indispensable lorsque l’on veut acheter, et la question qui nous vient tout de suite à l’esprit est souvent : Quel est le meilleur jet-ski ? Quel est le meilleur jet-ski du monde ?

D’ailleur, nous utilisons tous le mot jet-ski et parfois nous sommes un peu désabusés car nous nous demandons : quelle est la différence entre jet-ski et scooter des mers ?
L’appellation légale est Véhicule Nautique à Moteur, cependant nous les appelons plus jet-ski, scooter de mer, moto-marine ou WaveRunner. Certains de ces termes désignent des marques déposées :
Jet-ski est un nom déposé par Kawasaki dans les années ‘70 alors que WaveRunner est le nom déposé par Yamaha dans les années ’80 pour la commercialisation du premier jet à selle du monde en 1986, le MARINE JET 500T.
Alors, les noms à utiliser sont normalement moto-marine (souvent utilisé par Sea-Doo d’ailleurs) et scooter de mer. Nous utilisons néanmoins quand même souvent « jet » ou « jet-ski ».

Savoir quel est le meilleur jet-ski.

C’est en faite une question un peu vaste qui mérite de la personnalisation. En effet cela dépend de ce que vous voulez demander à votre jet-ski : souhaitez-vous un jet de free-style pour faire des figures, un jet-ski pour faire des randonnées à deux ou trois, un jet-ski en tant que professionnel pour faire de la location ou de l’encadrement moniteur jet-ski, une moto-marine tout simplement pour faire des ronds dans l’eau devant les 300 mètres, un jet à bras, ou encore un jet-ski de compétition pour gagner des courses ?
Nous décrivons ces catégories différentes afin de vous aider dans le choix du meilleur jet-ski pour vous :
Le meilleur jet-ski pour faire des figures, du free-style, du free-ride
Il faut le plus de puissance possible, une coque maniable, solide et légère.
Se sera souvent un jet à bras, léger et solide. En effet lors de saut de vagues il peut se briser, sa coque sera donc souvent renforcée. Il peut s’agir d’un RIKTER, de la marque RRP (Rick Roy Products), coque de jet à bras crée par Rick Roy, le célèbre champion de free-style, ou encore d’un Overall. Les jets de Free-style sont souvent préparés et montés en petites quantités pas des champions comme MX-100. Le Yamaha Superjet 700 est également une très bonne base et avant que les champions ne construisent de vrais jets spécialisés, tout le monde les utilisaient.
Les moteurs de ces jets sont souvent empruntés au SuperJet 700, avec des préparations allant d’un simple échappement Factory Pipe à une Full prépa avec tout ce qui est turbine (hélice…) mais aussi augmentation de la cylindrée, allumage MSD total loss, carburateurs NOVI 48, culasse surfacée… Néanmoins les moteurs de jets de free-style et free-ride sont aussi parfois des marques spéciales comme DASA qui fait de la mécanique très performante : bicylindres jusqu’à 1200cc avec des puissances phénoménales…

Le meilleur jet-ski de balade et randonnée

vPour faire des balades, sillonner les plages turquoises de Porto-Vecchio ou les criques de Porquerolles, il faut du confort. Vous aurez besoin d’emporter un kit de plongée, des palmes, un pic-nic… plus large le coffre sera, plus il permettra de charger tout ce dont vous aurez besoin pour vos journées de rêve. N’oubliez pas que l’armement obligatoire jet-ski prend déjà de la place. Le scooter de mer qui offre le plus grand chargement aujourd’hui est le Sea-Doo avec sa coque ST3. Les modèles RTX-X, GTXWAKE PRO 230 et, FISH PRO en sont équipés. 

A bord, vous ne serez pas toujours seul(e) sur votre moto-marine, votre jet-ski aura donc besoin d’une bonne stabilité qui pourra être apportée par sa taille et son poids, plus lourd et plus grand étant des atouts pour un jet-ski confortable. La gamme Kawasaki ULTRA (LX, X, R) en font partie, cependant des jets comme les Yamaha FX SVHO et FX HO sont également très stable avec une légèreté adéquate qui confère une maniabilité et une facilité de pilotage parfaite.
Tous les jets permettent aujourd’hui d’avoir une « échelle de bain » plus ou moins confortable et de série sur les Yamaha et Kawasaki. La selle est une des pièces principales pour le confort : certaines sont plus glissantes et d’autres ont un très bon grip. Il faut aussi regarder la forme de la selle qui peut être très ergonomique afin d’épouser la forme des jambes et de prendre des virages à haute vitesse en restant collé à l’eau. Yamaha a créé une gamme spéciale Cruiser (FX HO Cruiser & FX SVHO Cruiser) qui démontre bien cela, mais beaucoup de jets en ont comme le GP1800R et le RXP-X300.
Aujourd’hui, le système de « frein-marche-arrière » a été développé par les constructeurs et il est très utile lors des accostages sur quai et sortie d’eau. Yamaha possède le système RiDe et Sea-Doo l’iBr. Ces systèmes donne la capacité de gagner environ 30% de distance d’arrêt et la marche arrière d’un simple geste en restant appuyé sur la poignée de frein. Très utile également pour accoster sur un Yacht à La Ciotat, ou à Saint-Tropez !
Un aspect assez important également est la possibilité pour un VNM d’emporter des accessoires. De plus en plus de monde apprécie le faite de pouvoir avoir des enceintes étanches pour une bonne musique en jet, une glacière bien fixée pour une coupe de champagne bien frais dans la calanque…
Les meilleurs jet-skis de randonnée sont donc chez YAMAHA les FX, chez Sea-Doo les RXT et GTX, et chez kawasaki les LX.


Le meilleur jet-ski de randonnée est le Sea-Doo GTX 300 Limited ; Son puissant moteur, sa large et longue carène son coffre immense et ses capacités d’accessoires en font le meilleur atout.

Meilleur jet-ski de location, initiation et randonnée sans permis:

La principale des choses pour un jet-ski de travail est la fiabilité afin de garantir sa saison. Vient ensuite le confort, et après l’esthétique. Tous les jets sans permis sont bridés à 74 kw (killowatts) soit environ 100 chevaux donc la puissance importe peu en comparaison.

Tous les constructeurs (en France Yamaha Sea-doo BRP et Kawasaki) ont une gamme spéciale loueurs et bases de location. Se sont des jet-ski renforcés, à l’épreuve de l’intensité de la saison estivale et des rotations de clientèle.

Présentation du Yamaha VX :

C’est une moto-marine qui a fait ses preuves et il est le plus vendu aujourd’hui chez Audemar comme dans la France entière. Il est assez basique pour garantir une fiabilité extrême et c’est le jet-ski le plus fiable. Son ancien moteur 4 cylindres a été remplacé en 2015 par le Yamaha TR-1, trois cylindres, qui nécessite un bon entretien mais amène plus de légèreté donc moins de consommation. Ses roulements de turbine, joints spi et arbre sont faits pour ne pas nécessiter d’entretien très rapprochés. Ses supports moteurs ne casseront pas avant 450-500 heures, et sa coque est vraiment solide.
Au niveau confort il est agréable et ses poignées ergonomiques offrent un bon maintient.
Sa tenue en mer est assez stable et convient à quasiment tous les types de clientèle (sa capacité de charge maximale officielle est de 240 kg). Attention toutefois, un poids au-delà de 190 kg commence à peser sur l’engin et remonter sur la machine ne sera peut être pas possible si les participants n’ont pas assez de force. Il existe en option le système iBr (frein-marche-arrière) qui est utile pour monter sur les pontons flottants. La consommation moyenne des VX est d’un peu moins de 15 L/heure.

Présentation du Sea-Doo GTI PRO :

La moto-marine canadienne est connue depuis très longtemps maintenant. Avec cette version « heavy Duty » c'est-à-dire à toute épreuve Sea-Doo a fiabilisé : Arbre de turbine renforcé, moteur ibR renforcé, faisceau renforcé, il se rapproche de la perfection.
Sa carène jet-ski est très solide et sa stabilité vraiment présente, il est le jet-ski le plus confortable de sa catégorie avec également sa selle confort. Son esthétique ne laisse non-plus personne indifférent, ses lignes sont futuristes et il ressemble à un vaisseau spatial.

Présentation du Kawasaki STX :

Son moteur 4 cylindres 1500cc a également fait ses preuves. Le STX-15 F, plébiscité par tous pour ses capacités évoluées à moindre coût demandait un entretien assez poussé au niveau des roulements de turbine et supports moteurs mais restait un jet très fiable. Le STX 160 est plus confortable et son réservoir de 78 Litres est un avantage. Ce jet-ski jouit d’un caractère très sportif avec ses couleurs vert et noir et dans sa version blanc et rouge il est très beau également.
À ces modèles spécialisés pour les bases nautiques et les professionnels peuvent s’ajouter les jets plus petits comme les EX et Spark . Se sont des jets très légers et pas chers, qui ont un rapport poids /puissance exceptionnel.

Choisir le meilleur jet-ski pour moniteur de jet:

La première qualité est la fiabilité puis le confort en second. Se sont les deux caractéristiques très importantes. Suivant les conditions de navigation, en mer à Nice, La Ciotat, Montpellier, en océan à Bordeaux, Brest, ou en lac, les demandent seront différentes.
Les meilleurs jets pour moniteurs sont pour l’instant le Sea-Doo GTX 170, le Kawasaki ULTRA LX, le Yamaha FX HO mais des plus puissants comme FX SVHO ou GP1800HO sont également bien si les moniteurs sont sportifs.

Le meilleur jet-ski pour s’amuser pas cher :

Aujourd’hui nous avons la chance que les constructeurs jet-ski ont fabriqués des jets low-cost avec une qualité vraiment présente. Il s’agit du Sea-Doo Spark et du Yamaha EX. Leur prix commence à 6 499€ et on peut les avoir en 90 chevaux ou 115 chevaux. Très légers, ils existent en polytec (plastique thermoformé) ou en fibre. De capacité deux ou trois places, ils sont plutôt des bombes très vivaces que des jets de randonnée ! Il existe même le modèle Spark Trixx spécialisé dans les figures, avec un trim évolué qui permet de cabrer intensément la machine ou de faire les back flip. Ces deux modèles sont des jets parfait à acheter à moindre cout, avec une décote très faible.

Le meilleur jet-ski de compétition:

Pour répondre à cette question, il faut savoir dans quelle catégorie vous souhaitez courir :
• La vitesse, des courses avec un grand nombre de virages (bouées), des manches pas très longues (mais très intenses) et un départ à l’élastique, vous aurez besoin de puissance, légèreté et maniabilité comme le démontrent les jets de Teddy Pons Easy-Rider par exemple. Les machines sont souvent de base RXP Sea-Doo avec grosse préparation.
• L’endurance, des courses avec peu de virage mais des manches longues (parfois plus d’une heure de course d’affilée seul comme quand Olivier Audemar a gagné le championnat de France en Corse à Ajaccio en 2018 ou François Médori et Alexandre Barret en Martinique avec le Team MRJ Sandra et Jacques Casubolo). Il faudra ici un jet-ski fiable, qui puisse tenir la course entière à fond sans tomber en panne, ni de moteur ni de coque. Un jet assez confortable pour pouvoir tenir mais pas trop lourd pour toujours gagner plus de vitesse. Les jet-skis YAMAHA GP1800R, FX HO ou GP1800HO sont parfaits pour ces compétitions cependant les ULTRA 310 R et X sont aussi de très bonnes machines qui ont fait leur preuves en GP1.


>> Rappelez vous ce proverbe de jet-skieur: un trois places est un bon deux places et un deux places est un bon 1 place.
>> Contactez un professionnel avant d’acheter un jet-ski.

J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.