RÈGLEMENTATION SUR LA NAVIGATION EN JET-SKI

Rappels : 1 Nœud = 1.852km/h • 1 Mille Nautique = 1.852km

L’utilisation d’un jet-ski (aussi nommé scooter de mer, waverunner ou encore motomarine) est régie par des règles maritimes. Ces règles sont différentes suivant le pays où vous allez naviguer avec votre jet-ski, nous allons voir ici la règlementation appropriée à la France et particulièrement à la Méditerranée. En effet notre magasin jetski est situé à Hyères, entre Marseille et Nice, cependant la règle est française.

1-     La bande des 300m

2-     Les chenaux et ports

3-     Zone basique : 2 milles nautiques

4-     Zone côtière : 6 milles nautiques

5-     Les zones interdites principales

6-     Permis bateau et age nécessaire en jet-ski

 

1-     Navigation en jetski dans la bande des 300m

La bande des 300m est la première zone d’évolution (entre 0m et 300m du rivage). Elle est parfois matérialisée par des bouées sphériques jaunes (environ 70 centimètres de diamètre) qui sont espacées entre elles de 200m, et parfois pas matérialisée. Dans ce deuxième cas, c’est au jet-skieur d’estimer la distance (prendre plus au large au cas où) pour ne pas être en infraction de vitesse.

  • Présence des bouées : Navigation interdite en jetski. L’accès au rivage ne pourra pas se faire en jetski, il vous faudra chercher un chenal VNM, un port, ou un espace autorisé.
  • Absence de bouées : navigation autorisée
    uniquement perpendiculairement à la plage
    et à une vitesse de 5 nœuds (9km/h).

2-     Les chenaux et les ports en jetski 

« Nul n’est sensé ignorer la loi » C’est sur ce proverbe connu que nous allons commencer ce chapitre.

Vous l’aurez compris, l’accès à la mer, en jetski, ne peut se faire sans connaître un minimum la règle, et ne peut se faire partout. Et vice-versa pour l’accès à la terre quand nous sommes en mer !

Pour emprunter un chenal ou un port, renseignez vous au préalable car il se peut qu’un interdit existe :

  • Les chenaux de plage (jaune) ne sont pas tous autorisés au jet-ski. En effet, pour qu’un chenal de plage soit autorisé, il doit être un « chenal VNM » (Véhicule Nautique à Moteur). Les chenaux planche à voile et autres ne sont pas autorisés et vous vaudront les foudres (plus souvent un avertissement) des premiers représentants de la police municipale, gendarmerie maritime ou autre.
    Le problème, est que les bouées ne diffèrent pas les chenaux voile, ski, VNM, port… Seule la règlementation sur une carte de la ville (plan de balisage) peut vous donner une information efficace (chenaux autorisés en jetski de Bormes Les Mimosas à Toulon).
    La conduite dans les chenaux en jet-ski : Ne jamais dépasser 5 nœuds, faites attention à l’unité de mesure de votre compteur car elle peut être en nœud, en km /h ou mile américain. Ne faites pas d’accélérations vives, ni de virages. Le chenal est l’espace de transition entre la plage et la mer, il peut y avoir des baigneurs qui traversent, et l’œil du public est porté sur vous et votre belle machine. À vous de montrer l’exemple ;) !
  • Les ports comportent généralement une mise à l’eau, une pompe à essence, et encore d’autres services agréables et utiles aux motomarines. Ils ne sont toutefois pas tous autorisés, et nous vous conseillons de bien être au courant pour ne pas être pris au dépourvu. (Liste des ports autorisés en jet-ski)
    La conduite dans les ports en jet-ski : Comme dans un chenal, nous serons même encore plus scrupuleux et notre comportement sera encore plus épié : profitez en pour montrer une belle image de notre sport favori ! La vitesse : Elle est la même que pour les bateaux, elle est limitée par le règlement du port. La différence se fera entre 3 nœuds et 5 nœuds. Vous pouvez rester au ralenti, ou sur votre jet-ski Yamaha utiliser le bouton « no-wake-mode » afin de prérégler une vitesse basse plus haute que le ralenti.

 

3-     Navigation entre 300m et 2 Milles Nautiques en jet-ski : La zone Basique

La zone basique doit son nom à son éloignement modéré : jusqu’à une distance de 2 Milles par rapport à un abri. Définition de l’abri : Endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de l’embarcation ou du navire. Le gilet est d’une flottabilité de minimum de 50 Newton.

Tout jet-ski peut naviguer dans cette zone : 1 place, 2 places et plus. Vous pouvez consulter la liste de l’armement à bord d’un jet-ski en mer pour plus d’informations.

4- Navigation entre 2 Milles Nautiques et 6 Milles Nautiques en jet-ski : La      zone Côtière

La zone côtière commence à partir de 2 milles d’un abri. Elle n’est accessible qu’aux jets d’au moins 2 places. Le gilet est d’une flottabilité de minimum de 100 Newton. Son armement jet-ski obligatoire plus complet confère plus de sécurité au pilote, néanmoins, 6 milles c’est vraiment loin ! Avoir la possibilité de naviguer aussi loin nous procure une sensation de liberté intense, et également des randonnées magiques comme faire le tour de l’île de Port-Cros et du Levant ou encore des balades que peu de pilotes ont pu faire dans leur vie. Consultez la liste de l’armement à bord d’un jet-ski en mer pour vous procurer votre propre armement côtier.

5- Les zones interdites principales

  • Les parcs nationaux : se sont des réserves naturelles, source de protection d’espèces animales marines longtemps en voie d’extinction. Protéger la nature en jet-ski, c’est aussi notre devoir. Le parc national de Port-Cros et Porquerolles et interdit au jet-ski à partir de 600 mètres de la côte. (sauf au port de Porquerolles). Le parc des Calanques qui s’étend de Cassis à Marseille est infranchissable jusqu’à une distance de 10 MN au large.
  • Dans le Var, les ports d’Hyères, du Pradet et la rade de Toulon sont interdits à la navigation en jet-ski.

La liste n’est pas exhaustive, ni complète, et ne peut nous tenir pour responsable. Appelez-nous pour plus de renseignements.

Le meilleur conseil : Renseignez-vous sur la zone de navigation prévue (capitainerie) afin de ne pas avoir de surprise !

6-     Permis et âge minimum en jet-ski

• Conduite jet-ski sans permis: Peut se faire avec un moniteur (sur un autre jet) à condition que le stagiaire ait 16 ans au moins.

• Le permis bateau côtier est obligatoire afin de conduire un jet-ski en autonomie. Il peut se passer à 16 ans.

• Age minimum en jet-ski: Aucun âge n'est requis. Pour faire monter son enfant sur un jet, il faut par contre obligatoirement qu'il soit sur la place arrière: afin d'éviter de se prendre en sandwich entre l'adulte et le guidon, et probablement pour faciliter le contrôle et éviter les fameux "c'était bien moi qui conduisait Mr L'agent, pas mon petit de 5 ans".

Distance maximale d'éloignement par rapport à un abri en jet-ski: 2 milles nautiques avec jet 1 place et 6 milles nautiques avec jet-ski 2 places et plus.

• Le jet-ski est autorisé uniquement le jour. Et donc interdit la nuit!

Bonne navigation à tous, avec votre magnifique jet-ski ! A bientôt sur l'eau!


J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites.